Vie en ville
Vie en ville
Le concept «vie en ville» d’unibail-rodamco tente de réinventer la proximité entre logements, bureaux et commerces en les intégrant dans un même ensemble.
Actualités

Une nouvelle approche de la mixité urbaine

Le temps de la ville s’étire sur des décennies. Celui de l’immobilier sur des années. La société, elle, avance, et de plus en plus vite. Le groupe Unibail-Rodamco s’est donné pour mission, dans son domaine, de répondre aux attentes sociales des habitants des villes. Logements, bureaux, commerces, hôtels sont à réinventer et à réenchanter par de nouvelles formes architecturales répondant à de nouveaux usages dont les habitants, souvent très imaginatifs, en sont aussi les experts. Il nous revient d’entendre, de comprendre et de traduire leurs souhaits via une approche nouvelle de ces typologies dont nous croyons tout connaître. C’est en repensant les modes de production de l’immobilier, débarrassés de tout tabou idéologique, prêts à défier les limites réglementaires et techniques, que nous avancerons. Imaginer réunir tous les acteurs d’un projet, partenaires publics et privés, penseurs, financiers, fabricants n’est pas une utopie, mais la solution pour faire émerger les montages et les concepts qui fabriqueront la ville de demain.
En savoir plus sur le concept

La proposition de Manuelle Gautrand Architecture

Manuelle Gautrand imagine une succession de places et de rues qui créent une multitude de parcours et de vues pour les habitants, les salariés des bureaux et les usagers du pôle de commerces.

Unibail-Rodamco a consulté différentes agences d'architectes en leur demandant de réfléchir à un site virtuel de 2 hectares situé en cœur de ville et d'y développer un programme d'une assez forte densité urbaine. Quelques 70 000 mètres carrés répartis entre 30 000 carrés de commerces rassemblant 3 typologie - le grand magasin, la halle marchande et la rue - sur 2 à 3 niveaux, de 25 000 à 30 000 mètres carrés de logements et de 10 000 à 15 000 mètres carrés de bureaux et de places de stationnement en sous-sol. Les différents propositions démontrent, s'il le fallait encore, à quel point l'interprétation d'un même programme peut apporter des écritures et des systèmes urbains variés.

  • Vue d'ensemble du projet
  • Place du marché
  • Vue de jour

La proposition de PCA pour Vie en Ville

Philippe Chiambaretta (PCA) propose la création d'une promenade fluide et attrayante qui mène les visiteurs à la halle marchande, véritable spectacle vivant.

Unibail-Rodamco a consulté différentes agences d'architectes en leur demandant de réfléchir à un site virtuel de 2 hectares situé en cœur de ville et d'y développer un programme d'une assez forte densité urbaine. Quelques 70 000 mètres carrés répartis entre 30 000 carrés de commerces rassemblant 3 typologie - le grand magasin, la halle marchande et la rue - sur 2 à 3 niveaux, de 25 000 à 30 000 mètres carrés de logements et de 10 000 à 15 000 mètres carrés de bureaux et de places de stationnement en sous-sol. Les différents propositions démontrent, s'il le fallait encore, à quel point l'interprétation d'un même programme peut apporter des écritures et des systèmes urbains variés.

  • Perspective depuis l'angle avenue de Paris / rue de Buenos Aires
  • Vue nocturne du projet
    Vue nocturne du projet
  • Vue sur la halle marchande

La proposition de MVRDV

Pour MVRDV, Winy Maas interprète la "Vie en Ville" comme une vaste galerie, très lisible, généreuse en espaces publics, qui fait référence à la grande tradition des passages.

Unibail-Rodamco a consulté différentes agences d'architectes en leur demandant de réfléchir à un site virtuel de 2 hectares situé en cœur de ville et d'y développer un programme d'une assez forte densité urbaine. Quelques 70 000 mètres carrés répartis entre 30 000 carrés de commerces rassemblant 3 typologie - le grand magasin, la halle marchande et la rue - sur 2 à 3 niveaux, de 25 000 à 30 000 mètres carrés de logements et de 10 000 à 15 000 mètres carrés de bureaux et de places de stationnement en sous-sol. Les différents propositions démontrent, s'il le fallait encore, à quel point l'interprétation d'un même programme peut apporter des écritures et des systèmes urbains variés.

  • Vue nocturne du projet
  • Perspective sur la halle marchande
  • Vue depuis l'intérieur